« Samâdhi »

Poème extrait du livre « Autobiographie d’un yogi » (p.222), de Paramahansa Yogananda, fondateur du Self Realization Fellowship.

Évanouis, les voiles d’ombre et de lumière,
Dissipés, les brumes de la tristesse,
Enfuie, l’aurore de toutes les joies passagères:
Pour moi, ces pâles mirages des sens n’existent plus.
Amour, haine, santé, maladie, vie, mort:
Détruites, ces fausses ombres sur l’écran de la dualité.
La tempête de maya s’est apaisée
Grâce à la baguette magique de l’intuition profonde:
Pour moi, passé, présent, futur, ne sont qu’un éternel présent –
Moi, tout-fluide, Moi, omniprésent.
Planètes, étoiles, amas stellaires ou bien la terre,
Explosions volcaniques des cataclysmes de fin du monde,
Creusets où se façonne la création!
Silencieux glaciers de rayons X, flux brûlants d’électrons,
Pensées de tous les hommes, passées, présentes, futures,
Chaque brin d’herbe, moi-même, l’humanité,
Chaque particule de poussière universelle,
Colère, avidité, bien, mal, salut, luxure,
Je les ai tous absorbés, tous transmués
En un vaste océan -le sang de mon propre Être !
La joie, telle une braise ardente
Sur laquelle souffle la méditation,
Aveugle mes yeux noyés de larmes,
Éclate en flammes immortelles de béatitude,
Consume mes pleurs, mon corps, mon tout !
Tu es Moi, je suis Toi !
Connaissance, Connaisseur et Connu ne font qu’Un!
Ravissement ininterrompu et serein,
Paix, toujours nouvelle, à jamais vivante,
La béatitude du Samadhi – surpassant tout ce qu’on ne peut imaginer!
Non pas un état inconscient,
Ni du chloroforme mental dont on ne peut se libérer à volonté,
Le Samadhi élargit le champs de ma conscience
Au-delà des limites de mon corps mortel,
Jusqu’aux ultimes frontières de l’éternité
Où Moi, l’Océan cosmique,
Je contemple le petit ego, flottant en Moi,
Les fugitifs murmures des atomes deviennent perceptibles,
La terre obscure, les monts, les vaux -les voilà liquéfiés!
Les mers fluides se transforment en vapeurs nébuleuses!
L’Aum souffle sur la matière diffuse dont il écarte merveilleusement les voiles;
Les océans se révèlent comme de brillants électrons,
Et, aussi loin que l’infini, le son du tambour cosmique
Transmue les lumières plus grossières en rayons éternels
De béatitude toute-pénétrante.
De la joie je suis né, pour la joie je vis, dans la joie sacrée je me dissoudrai.
Esprit océanique, je bois toutes les ondes de la création.
Solides, liquides, vapeurs, lumières,
Ces quatre voiles se dissipent tour à tour.
Moi-même, en tout, j’entre dans le grand Moi.
A jamais parties, les ombres vacillantes et changeantes des souvenirs mortels.
Le ciel de mon esprit est pur, immaculé – en bas,
devant et tout en haut;
L’éternité et Moi, unifiés en un seul et même rayon.
De bulle minuscule qui rit, je suis
Devenu l’Océan même de la Joie.

Documentaire pour appréhender ce qu’est le samadhi:

-Partie 1 : https://www.youtube.com/watch?v=Rs7BCXDKH1o
-Partie 2 : https://www.youtube.com/watch?v=RtEOAQiaCnI

Samadhi: Les 7 étapes pour atteindre la tranquillité totale de l’esprit

Le Samadhi ( Samâdhi ) est la tranquillité totale de l’esprit. Et une fois que vous avez atteint cet état, la voie à la sagesse s’ouvre…

Nous vivons dans un monde en constante évolution, qui semble devenir de plus en plus étrange. Il est donc important de s’ancrer intérieurement pour pouvoir surmonter à toutes les fluctuations des circonstances externes.

La meilleure protection contre l’agitation, l’anxiété et la perturbation est de s’appuyer sur un état qui est au-delà de l’esprit. Pour ce faire, nous devons atteindre ce que les anciens yogis appelaient le « Samādhi », un état d’absorption méditative dans lequel cesse le bavardage perpétuel de l’esprit.

Shunyamurti, fondateur et directeur de l’Ashram Sat Yoga au Costa Rica dit qu’il y a 7 étapes permettant d’atteindre le samadhi.

La sagesse de Samadhi :

1. La Pacification

Si vous voulez méditer vous devez tout d’abord calmer votre corps et accorder votre esprit à votre corps, ce qui permettra de pacifier votre être. Si vous avez accumulé beaucoup d’anxiété et de sentiments réprimés cela se manifestera à travers votre corps sous forme de démangeaisons, de douleurs et/ou d’inconfort, empêchant ainsi l’état méditatif. Pacifier le corps permet de calmer le corps et d’éviter les distractions physiques.

2. Le pranayama (l’art de ressentir l’énergie ‘prana’)

Le corps n’est pas vraiment une entité physique et est déterminé par son «prana», ou énergie bio-électromagnétique circulant à travers le corps. Prana est cette fonction spéciale du Prana cosmique qui fournit au corps humain l’oxygène essentiel. En prenant conscience du flux de prana dans le corps, notre conscience devient ainsi plus subtile, et nous devenons plus conscients des profonds niveaux de conscience.

3. La lovée (énergie présente dans l’individu)

À ce stade, le prana commence à faire une spirale en perpétuel mouvement, s’élevant de centre en centre, en forme de pyramide, car la « kundalini shakti » – l’énergie vitale et fondamentale, qui anime tous les niveaux de l’être, qu’il soit particulier ou universel – commence à s’élever et à allumer la flamme du troisième œil.

4. L’interaction au niveau de la membrane cellulaire

La glande pinéale est activée, ce qui déclenche un certain nombre d’effets électromagnétiques et biochimiques se répercutant dans le système endocrinien, et activant le centre de commande supérieur du cerveau. Et de là, nous sommes plus aptes à prendre conscience de la lumière intérieure.

5. La Pontification

Tout comme un faiseur de ponts, de pontifex, vous pouvez télécharger des informations à partir des dimensions supérieures de la conscience et les apporter dans ce monde afin de partager des formes symboliques (langage, images, mathématiques, musique) avec les autres. Vous servez de tremplin et avec un certain degré de concentration dans votre esprit, vous pouvez atteindre la dimension nouménale de l’être.

6. La manifestation

Le corps-esprit est imprégné des énergies surnaturelles de la transcendance plutôt que des énergies de l’univers physique.

7. La Plénitude

Après que la conscience a été entièrement imprégnée par les énergies de la transcendance, le « plèrôma » (celui qui remplit tout en tous), la plénitude de la Source comme étant omniprésente et interconnectée avec tout et tout le monde est réalisé. Vous réalisez l’unité.

Avec l’aide du Samādhi  et des écrits de Shunyamurti, on peut créer un réel changement dans le monde, en arrêtant de s’attacher aux résultats et d’être pris au piège des circonstances qui en découlent.

( https://www.espritsciencemetaphysiques.com/samadhi-tranquillite-esprit-totale.html )

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s