Remèdes de l’hiver

1773-600x420

 

-Huile essentielle de Ravintsara et Eucalyptus radié (en baume sur le thorax et en inhalation, plusieurs fois par jour)

Granions de cuivre en pharmacie (2 ampoules 3 fois par jour puis 1 ampoules 3 fois par jour) – Utilisé comme modificateur du terrain en particulier au cours d’états infectieux et viraux, d’états grippaux, au cours d’affections rhumatismales inflammatoires et au cours de l’arthrose.

Capsule d’origan de chez Pranarom (conseillée pour stimuler le système immunitaire, tonifier et lutter contre les infections) 

-Homéopathie: Ipéca (4 granulés 4 fois par jour) pour la toux GRASSE, et si toux SECHE c’est drosera 9ch

-Toujours utile de faire une cure de spiruline ( Fiche de la spiruline ) ou d’Acérola (Vitamine C naturelle, aux propriétés antioxydantes et stimulantes de l’organisme)

-Et ne pas oublier les énormes bienfaits du miel !

Parmi les innombrables usages thérapeutiques du miel, l’une des principales reste ses propriétés antiseptiques et antibiotiques. Certaines caractéristiques du miel lui confèrent un pouvoir antibactérien important. Sa viscosité, par exemple, limite la dissolution de l’oxygène, assurant ainsi une meilleure oxygénation des tissus. D’autre part, sa faible concentration en protéines empêche les bactéries de croître correctement.

Avant l’apparition des antibiotiques, le miel était souvent utilisé dans le monde médical. Il était par exemple employé comme agent antiseptique pour la guérison des infections et pour soigner en douceur verrues, boutons d’infections et furoncles. Durant la Première et la Seconde guerre mondiale, il était utilisé pour accélérer la cicatrisation des plaies des soldats. Néanmoins, précisons que, pour l’instant, aucune étude scientifique ne s’est penchée sur l’effet antibactérien du miel.

Il a également largement été utilisé en tant que cicatrisant et, enfin, comme produit de beauté chez les Romaines et les Grecques qui prenaient des bains au lait et au miel pour tonifier leur visage. Par ailleurs, il faut noter que la propolis est également un antibiotique, un antiseptique et un fongicide puissant et ça, même les abeilles l’ont compris ! En effet, elles en enduisent leur ruche afin de limiter la croissance de champignons et de bactéries. Pas folle l’abeille !

GetImage

Bon rétablissement !

Lavenir-présent-ordre

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s