Cri du soir – Slam

« Laissez moi déverser mes amies mes pensées insensées
Inconnues de ces individus infâmes et trop stressés
Moi j’suis une mordue de la vie, j’ai la foi, je continue !
J’vous dis de vibrer, j’vous dis de jouer,
Franchement, on peut que le répéter,
C’est pas qu’on nous ment, c’est qu’on est entêté,
Faut jouir de c’qui a été, faut bénir ce passé,
Aussi pénible soit-il, rien n’est futile,
Il est bien habile Celui qui Est,
Celui qui nous intrique,
Tout ça c’est magique,
Et tout ça, c’est toi qui le crée !
Vas y putain ouvre tes bras, tu le vois pas cet amour qu’est là,
Il transpire tandis qu’tu le méprises,
Vas y putain ouvre tes yeux, regarde le ce foutu ciel bleu,
Tu vois pas qu’tu vas pas trouver mieux,
C’est de l’immensité qui t’fou le vertige,
Tout est calibré, intriqué, tu veux devenir le roi alors qu’sans moi t’es rien, tu serais qu’un vaurien
Tu vois bien qu’séparé, ça peut pas marcher, tu vois que s’gueuler dessus, ça va pas nous aider,
Tu sens les piges qui passent, et tu ressasses, c’que t’as toujours su,
Que si on se quitte comme ça et qu’demain t’es plus là, je serais foutu.
J’veux plus vivre dans le passé, j’veux pas vivre dans le futur,
C’qui se passe c’est maintenant, tu peux pas m’le voler ce moment,
Il est à moi, j’le lache pas même si parfois, j’le veux pas, il m’échappe,
Puis j’le recapte, j’redeviens apte,
A m’détendre les orteils et à r’trouver le sommeil.

Pauline Chat-Niah
11.03.2016

bird

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s