Petites histoires de sagesse

image critique

  • Un Maître vit un scorpion se noyer et décida de le tirer de l’eau.
    Lorsqu’il le fit, le scorpion le piqua.
    Par l’effet de la douleur, le maître lâcha l’animal qui de nouveau tomba à l’eau en train de se noyer.
    Alors le Maître le sortit à nouveau mais l’animal le piqua encore.
    Un jeune disciple qui était en train d’observer se rapprocha du Maître et lui dit : « Excusez-moi Maître, mais mais pourquoi insistez vous ???
    Ne comprenez vous pas qu’à chaque fois que vous tenterez de le tirer de l’eau il va vous piquer ? »
    Le maître répondit: « La nature du scorpion est de piquer et cela ne va pas changer la mienne qui est d’aider. »
    Alors, le maître réfléchît et à l’aide d’une feuille, il tira le scorpion de l’eau et sauva sa vie, puis s’adressant à son jeune disciple, il continua:
     » Ne change pas ta nature si quelqu’un te fait mal, prends juste des précautions.
    Les uns poursuivent le bonheur, les autres le créent.
    Préoccupe-toi plus de ta conscience que de ta réputation.
    Parce que ta conscience est ce que tu es alors que ta réputation est ce que les autres pensent de toi…
    Quand la vie te présente mille raisons de pleurer, montre-lui que tu as mille raisons pour sourire..

 

  • 3 grenouilles tombent dans un seau de lait. Elles se régalent du lait.
    Enfin repus, elles essayent de quitter le seau, mais impossible, ça glisse trop !
    Elles s’agitent de plus en plus et commencent à paniquer. L’une d’elles se tournent vers les autres et leur dit : « je n’en peux plus, j’abandonne, je me laisse noyer ».
    Les deux autres s’agitent de plus belle. Soudain, la deuxième grenouille se plaint d’une crampe et se laisse mourir.
    La troizième se jure de s’en sortir et continue inlassablement de battre des pattes, quand soudain, le lait se transforme en beurre, plus dure que le lait et là la grenouille dans un dernier effort s’extrait du seau et est sauvée.Morale de l’histoire : « quand tout les éléments extérieurs paraissent être compte toi, retournes dans ton jardin intérieur et gardes l’espoir, la nature se chargera du reste ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s