Eco-festival du Rêve de l’Aborigène à Airvault – 14ème édition -2015

 

alloUn rassemblement de valeurs avant tout

Un lieu magique où l’on se sent comme chez soi, dans les Deux-Sèvres, en Poitou-Charentes. Tout le monde vient comme il est, avec sa bienveillance et son respect. Une harmonie a régné pendant tout le festival, la sérénité happe aussitôt celui qui s’y balade. Les musiques, proches ou lointaines, résonnent : didgeridoo au cœur de cet événement, mais aussi hang, guimbarde, djambé, sanza, kora, harpe, et bien d’autres, tout cela accompagné du goût sucré du tchaï (infusion aux plantes ayurvédiques et aux épices). Petits et grands s’extasient et s’essayent au sein des nombreux stands à tous ces instruments insolites venus des quatre coins du monde.

chemin

Les musiciens partout s’expriment en musique. Ils le font seuls ou en groupe, en plein air ou sous les tentes pour « boeufer », et même dans les stands pour tester des instruments.

11754687_10206011759345677_3908993267640883963_o

11147203_10206011758385653_5549249371905911479_o

Ce qui est phénoménal, c’est ce rassemblement d’individus qui partagent les mêmes valeurs. Ici on parle de vivre en conscience, de respect de la planète, de méditation, de relaxation, des bienfaits des plantes, on cuisine végétarien avec des aliments biologiques et les papilles frétillent. Les différents ateliers permettent de s’ouvrir à la créativité, de lâcher-prise et de réaliser un véritable voyage intérieur. Des stands entiers d’instruments inconnus, des ateliers de fabrication et d’initiation au didgeridoo, des créations en osier, des tableaux, des bijoux, du jonglage en tout genre, une leçon d’éthologie, un tour en calèche, des tatouages, du yoga, des criées, du slam, de la peinture, beaucoup d’animations diverses et les concerts sur les grandes scènes, au sein du bosquet mémorial des cèdres géants centenaires.

djembe

11722669_10206011746185348_1215063505772904142_o

Les enfants sont joyeux, pas de cris ou de pleurs, ici ils sont libres de s’exprimer, de courir, de créer, de s’occuper dans des activités intéressantes et constructives. Les chiens sont nombreux et adorables, sociables et attentifs à tout ce qui se passe, j’ai été agréablement surprise de voir des tipi avec une petite dizaine de chiens allongés qui clignent  des yeux et s’endorment aux rythmes des différentes mélodies.

chien2                                   chien

Dans ce festival sans alcool c’est vraiment la joie de vivre au rendez-vous, l’expression des cœurs sans les masques sociaux du quotidien de nos vies agitées. Ce festival est une bouffée d’air frais, mais pas seulement pour les poumons, c’est toutes nos âmes qui vibraient dans le plus grand bonheur.

10432120_10206017655973089_1729276829748521451_n

corroborée

Un climat familiale où on se sent épris de gambader, respirer, profiter, observer cette vie qui nous fait du bien. L’épanouissant est clairement visible sur tous les visages que l’on croise, pour la plupart agrémentés d’un sourire. Oui, là-bas on sourit sans raison, quand on marche ou quand on attend, on sourit parce qu’on jouit du moment présent et que rien ne vient troubler cette ambiance rayonnante.

reve2    reve

On peut parler et échanger sur des sujets qui nous passionnent tous: la société, le développement personne, la place de l’ego, les rêves lucides, l’écologie, le pouvoir du moment présent, les bienfaits des huiles essentielles, des conseils en cuisine végétarienne ou végan, des infos sur les graines germées, bref un puits d’échanges constructifs et intéressants, on en revient forcément changé.

             statuearbre2

10432120_10206017656013090_4702338474308206724_n

Rien qu’à voir l’état des terrains et des forêts à notre départ, on constate que ce n’est pas un festival comme les
autres.
Chaque poubelle est un coin de tri respecté par chacun, les ordures ne jonchent pas le sol, bien au contraire, TOUT EST PROPRE, impressionnant quand 5500 personnes viennent d’y passer 4j. Ce constat est une belle leçon: quand chacun fait sa part, chacun y trouve son compte: un bel endroit qui reste propre ! ☼

Le soir, tout se pose, tout se calme pour un temps. A la nuit tombée un autre univers se met en place. Les jongleurs de feu apparaissent, les bœufs musicaux fleurissent partout et s’expriment parfois jusqu’au petit matin. Puis arrive le lundi matin, le rêve s’arrête pour la majorité, pourtant sur place les bénévoles s’activent pendant encore 4 jours pour tout démonter. Finalement quelques irréductibles nomades profitent encore quelques jours de la beauté de ce site classé. Il faudra attendre une année pour revivre ce rêve.

scene

Le retour a la réalité se fait donc dans la nostalgie et dans un état assez perplexe. On réalise que beaucoup de choses sont illusoires: les publicités qui nous polluent partout pour acquérir des « biens » qui ne nous rendront pas plus heureux, les mannequins qui nous présentent des critères de beauté qui n’en sont pas (photoshop est partout!!!), l’alimentation totalement déstructurées et inadaptées par la consommation de sucres, de graisses, de bien trop de protéines, d’OGM, de pesticides et tant d’additifs qui nous rendent malades alors que l’alimentation saine peut tant nous apporter de bienfaits…

camp Mais finalement c’est dans la douceur que le retour au quotidien se fait. Heureux d’avoir rencontré des gens comme nous, on se sent moins seuls, on se sent plus forts, plus utiles. On sait qu’on est beaucoup à respecter la nature et l’humain, à avoir garder de vraies valeurs, et ça, ça n’a pas de prix. ❤

arbre

2 réflexions sur “Eco-festival du Rêve de l’Aborigène à Airvault – 14ème édition -2015

  1. Merci Pauline, du fond du coeur, et de la part de toute l’équipe organisatrice du festival, pour cet article complet, sensible et bien rédigé 🙂
    On envoie bien de vents portants aux 1000 graines de conscience !

    Aimé par 1 personne

  2. Merci Pauline pour ce très bel article, si vrai, et si plein d’émotions ❤
    Je vais le faire lire à des amis qui ne connaissent pas encore le Rêve, et pour qui mes explications, bien moins claires que les tiennes, ne sont pas "assez" pour leur faire imaginer la puissance et la magie du Rêve…

    Je ne sais pas si tu seras parmi nous cette année, mais si c'est le cas je serai ravie de te croiser et de partager un tchaï avec toi ❤

    Enjoy !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s