Rêveuse

Rêveuse…
L’insomnie me cueille,
De nouveau l’angoisse de cette vie trop brève,
De ce temps qui semble toujours nous échapper.
Cette soif d’émerveillement
Qui se désole de ne pouvoir être un jour assouvie.

Rêveuse…
Les yeux écarquillés dans ce noir
Qui me laisse vagabonder dans une course folle
Sur les vagues de mon imagination de ce monde.
Tous ces voyages, à travers l’espace et le temps
Que ma condition humaine ne pourra m’offrir.

Rêveuse…
Je compose mes scénarios, mes illusions,
Tous ces projets que mon bref passage sur Terre ne saura satisfaire.
Je suis peinée, désappointée, presque découragée.
J’aurais voulu être tout le monde, partout,
Depuis et pour toujours,
Pour tout voir, tout savoir,
Sans cette amère sensation que je ne saurais jamais rien.

Pauline Chat-Niah
29.09.13

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s