Mélancolie

« Sous cet air mélancolique,
Une femme règne.
Sensuelle et sereine à la fois,
Côtoyant cette douce peine,
Compère diabolique en moi.*

Compagnons mystiques,
Aussi drastiques qu’accomplis,
Gardes empreints de magie
De cette âme bucolique
Se pavanent sans mépris
De leur tendre réussite.

Tout est déjà écrit
Mais j’attends la suite. »

Pauline Chat-Niah
22.04.15

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s